Comment critiquer en douceur

Par défaut

Parfois, pour le bien d’une personne, on peut être forcé de lui faire remarquer une de ses imperfections – mais pour le faire doucement, il faut se souvenir qu’on parle, non à un mur ou à une machine, mais à un être sensible, qui sera forcément heurté et blessé par une critique.

Les mots peuvent causer beaucoup de mal ; donc, à moins d’avoir été victime d’un crime, d’une maladie grave ou d’une autre catastrophe, ce sont des mots blessants qui vous ont sans doute fait le plus mal dans la vie. La Bible dit (Proverbes 12:18) ;  “Des mots imprudents percent comme une épée, mais la langue des sages apporte la guérison.”

Il faut donc émettre notre avis, non sur un ton accusateur, ou même seulement affirmatif, mais le faire sous forme interrogative ; en disant : « savez-vous que… ? »

Il faut éviter à tout prix d’accuser la personne ou de la comparer à d’autres (censés être mieux), ce qui, comme dit plus haut, la blesserait, et donc, la pousserait à se « braquer »- à résister à ce qu’on lui propose, pour renforcer son mauvais comportement.

Il ne faut jamais rabaisser, en aucune manière, un être humain – par conséquent, parler doucement, sans « attaquer » , ni toucher ce qu’il est, mais seulement ses actions (celles qui ont besoin d’être corrigées ou améliorées).

L’important, finalement, c’est l’intention qui se cache derrière notre tentative, notre critique… Le fameux « c’est pour ton bien » ou « j’essayais seulement de t’aider », utilisé comme défense par les agresseurs de tout poil, ne tient pas la route ! L’assistance réelle n’est pas blessante car elle est issue de l’amour et d’un vrai désir d’aider !

En effet, chacun fait de son mieux ici bas, chacun suit ses inclinations, ses tendances, ses désirs et croyances – chacun, selon son intelligence, se fait une idée du monde et des autres, et de comment il faut mener sa barque sur cette planète… Ce n’est que trop humain, hélas, de croire qu’une idée est vraie, juste parce qu’elle surgit dans notre crâne … Hélas, ceci n’est que bien rarement vrai ; la plupart des gens ont trop peu d’intelligence, de savoir et d’expérience de la vie, que pour en tirer des conclusions justes – sans compter la subjectivité, qui nous fait voir les choses selon notre propre point de vue et intérêt !

Sachant cela, la forme interrogative du « saviez-vous que… ? » est la plus efficace et la moins blessante pour faire une critique ; elle donne à la personne l’occasion de redresser ses torts sans perdre la face, ainsi que la force de le faire. Sinon, toute critique sera prise par la personne comme un rejet de ce qu’elle est, à du mépris, à une attaque personnelle.

Voici, par conséquent, d’autres conseils à suivre si vous avez une critique à exprimer à quelqu’un :

– employez le “je” et décrivez l’effet que le mauvais comportement de l’autre fait sur vous ou sur d’autres.

– soyez précis en décrivant la chose à améliorer ; mentionnez le lieu, le temps et la fréquence du mauvais comportement. Ne supposez pas que cette personne devinera ce qu’elle fait ou a fait de travers ; dites-le clairement.

– pas de ton dramatique ou d’exagérations ; comme “toujours” ou “jamais”.

– ne collez pas d’étiquettes négatives sur l’autre (du genre ‘tu n’est pas fiable », ou «idiot », …)

– suggérez une solution; par ex, “comment vas-tu te souvenir de me le rendre, désormais ?” ou « j’aimerais que, dorénavant, tu me téléphones quand tu arriveras en retard ».

– demandez le feedback de votre interlocuteur ; faites-lui répéter, pour vous assurer qu’il a bien compris votre message. Aussi, pour lui montrer qu’il est important et que vous vous souciez de son avis et de sa sensibilité.

– demandez à l’autre si, peut-être, il ne rencontre pas des obstacles qui l’empêchent d’agir correctement.

Gardez toujours à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une bataille, mais que vous êtes tous 2 dans le même bateau, et que vous visez tous 2 le même but (vivre en harmonie, ou atteindre un certain objectif, …).  Vous voyez ; ce n’est pas si dur que cela, critiquer positivement !

Publicités

À propos de bonheuretamour

intérêts : développement personnel, photo, peinture, spiritualité, neurosciences, relations, alimentation saine, Histoire. films préférés : Love actually, Un jour sans fin, Avatar livres préférés : la petite Fadette, la Prière aux étoiles, le Pouvoir du moment présent animal préféré : le blaireau de miel

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s