Attention danger : Un faux ami : le sirop d’agave

Par défaut

Le sucre blanc issu de la betterave étant “trop pur” (= raffiné au point de devoir nous voler nos vitamines pour traverser notre corps), on nous conseille d’utiliser d’autres moyens pour sucrer nos aliments.
Le sirop d’agave, présenté comme étant naturel, peu raffiné, traditionnel, semble alors une bonne alternative.
Mais est-ce bien vrai ?
Ce sirop est tiré d’une plante mexicaine ressemblant à un cactus … mais il faut raffiner beaucoup le jus qu’on en tire, pour en faire un produit sucrant !
Il est en effet nécessaire de filtrer et chauffer le jus d’agave, ou alors, le faire fermenter puis le filtrer via du charbon, pour ôter ses impuretés..juste comme on fait pour le jus de betterave ou pour fabriquer le (si toxique) sirop de glucose-fructose !
Aun final, il contient même bien plus de fructose que ce dernier !
« Traditionnel » ? S’il est vrai que les Mexicains en tirent un « miel », ils se contentent de le faire bouillir durant plusieurs heures, et ne lui font subir aucun processus de purification – ce qui n’est pas le cas des sirops d’agave du commerce ! C’est en fait un édulcorant, créé par l’industrie dans les années ’90.
Tout comme pour le “méchant sucre”, les industriels emploient, pour le purifier, des acides et divers produits chimiques.
Et il n’est même pas tiré de la plante d’agave (ou yucca) mais de la racine d’un arbre, dont le composant principal est l’amidon, tout à fait comme d’autres céréales (blé, riz ou maïs) et d’inuline (un hydrate de carbone indigestible).
« Naturel » ? Contrairement à ce que l’on peut penser, le fructose ne se trouve pas dans les fruits, ni nulle part dans la nature !
Les sucres de fruits – levulose – sont toujours associés à des vitamines, des fibres et des enzymes, ainsi qu’à d’autres sucres, ce qui fait qu’ils sont aisément digérés par les intestins. Ce n’est pas le cas du fructose – aliment totalement artificiel créé par l’homme ; dénué de la pectine, des fibres, vitamines, minéraux et enzymes, il n’est alors par reconnu par le corps, qui le stocke sous forme de gras.
Comme il n’est pas converti par le corps en glucose sanguin comme d’autres sucres, il influence peu le niveau de sucre sanguin, ce qui fait qu’il est recommandé pour les diabétiques. Certains diabétiques croient hélas qu’en raison de cet index glycémique bas, c’est le seul sucre qu’ils peuvent consommer – mais c’est faux.
Pour en promouvoir la vente, les producteurs mettent en avant ce bas index glycémique … qui, en réalité, est dû au fait que ce sucre est fait de fructose (à 90%) et non de glucose. Or, peu de gens le savent, mais le fructose peut nuire au corps encore plus que le glucose !
De nombreuses études ont démontré que le fructose inhibe les niveaux de leptine (l’hormone de satiété) ; en masquant la sensation de satiété, il nous pousse à manger trop, ce qui favorise l’obésité..
Le fructose abîme le foie et le cœur, puisqu’il est transformé en triglycérides (= en graisse sanguine), et augmente donc le cholestérol LDL (mauvais cholésterol), lequel se dépose sur nos organes, ce qui augmente la tension sanguine et les radicaux libres et provoque une insulino-résistance (précurseur de diabète).
Parmi les volontaires testés, dont certains devaient consommer du glucose et d’autres, du fructose, on a constaté que ce 2d groupe avait pris plus de poids, et dans les zones “à risque” (ventre, cœur, organes, vaisseaux) que les volontaires du 1er groupe.
En bref, le sirop d’agave ne tient pas ses promesses “d’alternative saine au sucre blanc » ; il n’est en fait ni naturel, ni traditionnel, il est raffiné, et je conseillerais donc d’en consommer le moins possible !

Publicités

À propos de bonheuretamour

intérêts : développement personnel, photo, peinture, spiritualité, neurosciences, relations, alimentation saine, Histoire. films préférés : Love actually, Un jour sans fin, Avatar livres préférés : la petite Fadette, la Prière aux étoiles, le Pouvoir du moment présent animal préféré : le blaireau de miel

"

  1. Je ne sais toujours pas si le sucre d’agave est meilleur ou pas que le sucre roux. Donnez moi la réponse sur mon mail. Il parait que ça occasionnerait des problèmes hépatiques. Vrai ou faux.

    J'aime

  2. Tout cela est bien beau . Perso, je pense manger « sain »,c-à-dire uniquement des produits frais que je cuisine « léger » sans graisse ou presque, sans sucre ou presque : compotes maison au lieu de confitures ect…J’ai banni depuis 30 ans : fritures,charcuteries,plats préparés, biscuits apéritifs,ect, ect… Juste les « bons » aliments: Amendes,Avocats,Pommes, Artichauts ect, ect…Si je fais un écart, ce qui m’arrive parfois, mon corps réagit de suite . Ainsi, si par envie,je sucre trop un fromage blanc, par exemple, j’ai dans les dix minutes qui suivent, des nausées et envie de vomir !!!!
    J’ai par ailleurs une activité physique régulière .
    Pourtant, j’ai des triglycérides . Ce serait donc le fructose ! Je lis tant de choses CONTRADICTOIRES sur l’alimentation, sur ce qui est bon, ou pas , de suite controversé par un autre article que je ne sais vraiment plus que faire .
    J’ai eu un gros problème de santé il y a qqes années et me suis « guérie » grâce aux « conseils « lu dans le livre du Docteur Kouchmine . Un vrai miracle au bout de HUIT MOIS quand même mais je me suis « sauvée » . C’est la raison pour laquelle je fais maintenant si attention à mon alimentation . Mais les produits actuels sont tellement traités que même les produits frais ne sont pas toujours sains !!!! Sans espoir d’obtenir des règles rigoureuses pour interdire ces procédés de traitement enfin décidées ?? Le marché,La « finance » et la rentabilité sont derrière tout cela au détriment de notre santé qui coûte pourtant si chère une fois la maladie installée !!!!!!
    A QUAND LA PREVENTION ? A QUAND LE RETOUR A DES PRODUITS DE TRAITEMENTS « NATURELS » A QUAND LE RESPECT DE NOTRE SANTE ?
    Je reprends ici l’exemple du Miel !!! Combien de ces pots vendus dans le commerce ne contiennent effectivement QUE DU SUCRE !!! Le Bon jus d’orange « CONCENTRE » qui donne bonne conscience à tous ceux qui pensent faire le plein de vitamines chaque matin !!!! Une orange est si vite pressée !
    Mais cette orange achetée n’est-elle, elle aussi « TRAITEE » ???
    On ne s’en sort plus . Mais je continue , et cela me donne au moins « bonne conscience » c’est déjà cela ,en plus d’une forme physique et mentale qui me font aimer la vie ………et les amis .
    Courage, se priver des mauvais aliments ne peut qu’apporte bien-être du corps et de l’esprit .
    On peut toujours se faire plaisir , même si , comme moi, on est gourmande . Il suffit d’apprendre à préparer autrement. Mes amis ne se rendent jamais compte que mes sauces sont faites « à l’eau », ou à base de yaourt ou fromage blanc, mes desserts sans sucre ou presque : Ils les trouvent délicieux Tant que je ne leur donne pas la recette !! Alors maintenant, je me contente de leur « compliments » et m’assoit sur ma fierté de cuisiner douceurs et petits plats supers allégés !!!!!!

    J'aime

    • Woaw ! C’est super d’avoir fait un tel grand changement – car je sais que c’est pas facile du tout ! Moi, je mange encore des fritures et du chocolat …
      (horreur, malheur 😉 ) J’ai aussi été fort malade, avant et ce qui m’a aidée, c’est de boire chaque jour du lait fermenté (pas yaourt), d’utiliser des graisses saines (graisse de coco non-désodorisée et bio) et de ne manger que quand j’ai faim (ss tenir compte de l’heure)…
      Pour les jus de fruit, il ne faut pas exagérer, et en tout cas, boire des jus frais, et les couper d’eau…
      Encore bravo à vous, B.

      J'aime

  3. Bonjour,
    Je me permets de te tutoyer 🙂
    Bel article. Il faudrait toutefois citer les sources. Ce serait utile.

    Pour retrouver un instinct correct, il faut d’abord se sevrer et dépolluer le sang. Lorsque cet idéal est atteint, toute variation se ressent de manière évidente (et notamment sur l’état de conscience et de bien-être).

    Je ressens par exemple la moindre substance nuisible dans le corps.

    En revanche, il convient de suivre les demandes corporelles avec attention. Je dirai même que ces demandes deviennent des impératifs. On ne peut plus trop se leurrer. Avec le sucre et autres excitants, on peut faire semblant. On est dans une sorte de brume où règne la confusion. Mais sans eux, on ne peut plus cacher nos besoins et il faut y répondre. Mais le gain est tellement fabuleux, qu’on n’a plus envie de revenir en arrière. On a enfin la sensation d’avoir le plein contrôle de sa vie et de sa destinée. Tout cela n’a pas de prix. Enfin si… celui du sevrage.

    J'aime

    • Désolée pour les sources : souvent, je ne les note pas…
      Sinon, merci pour ces infos utiles ! Ca m’encourage à continuer ; j’ai commencé il y a quelques jours seulement à ôter le sucre raffiné (ayant déjà supprimé les huiles raffinées et le sel blanc, ainsi que les aliments préparés) mais là, j’ai encore pas mal d’envies (gâteaux, bonbons, Coca Cola) et c’est un peu dur… mais bon, j’applique la méthode « je fais ça pendant 30 jours, & puis je verrai » – ça aide à tenir… De plus, je mange encore 1 ou 2 carrés de chocolat noir chaque jour…après tout, c’est bon pour la santé 😉 ! J’espère arriver au point où tu es, c-à-d ressentir tout de suite – mais déjà résister aux envies de sucré, et se laisser guider par notre corps vers (ou ou à fuir) tel ou tel aliment, c’est un bon début…

      J'aime

    • Wladislas est totalement dans le vrai, je ressens les mêmes choses et c’est au point que seuls les aliment naturels, je le ressens, me nourrissent vraiment, quand je mange par exemple des pâtes blanches je sens que cela n’apporte que des calories vides à mon corps (j’ai aussi fait un sevrage par rapport aux IG donc sevrage glucidique ne se limitant pas qu’au sucre simple)

      J'aime

      • J’aimerais en arriver là aussi, mais je n’en suis qu’au début de ma « cure de désintox » au sucre… J’espère que dans mois ou 2, mon corps fonctionnera mieux et que cette faculté enterrée sera libérée et pourra se manifester à nouveau … Mais ne me dis pas que je dois renoncer au sucre de coco dans mon café et au chocolat noir…Ce serait trop dur 😉

        J'aime

          • Non, en fait : comme vivre bien dépend d’avoir un corps en bonne santé, on est responsable de cette santé, et donc, on ne peut hélas 😉 pas faire ce qu’on veut, mais plutôt ce qu’on doit …

            J'aime

          • Oui mais ce n’est pas à moi de te dire quelles limites ou pas tu dois mettre à ton sevrage, c’est un choix personnel, perso je l’ai fait à fond. Je pense que c’est dommage de ne le faire qu’à moitié. Au moins au début, le radicalisme permet de vraiment sentir la différence et c’est ça qui est intéressant 🙂
            Mais ta phrase laissait penser que tu n’étais peut être pas tout à fait prête alors je n’avais pas à te diriger vers telle ou telle direction parce que JE pense comme ça. Je te laisse faire ton chemin 🙂

            J'aime

          • En fait, je me suis dit qu’il était impossible d’éviter à 100% de consommer du sucre raffiné – et que donc, je pouvais me permettre 1 carré de chocolat noir…surtout qu’il contient de la théobromine (littéralement : aliment des dieux) et 16 x plus d’anti-oxydants que le vin rouge (étant entendu que je ne bois pas, étant baha’ie)…

            J'aime

          • Bah si c’est possible mais ça dépend comment tu manges. Après oui, il se peut que quand tu manges à l’extérieur non mais bon. Sinon pour le chocolat oui mais selon la qualité du chocolat.

            J'aime

          • J’achète le chocolat noir à 70 ou 72%, mais j’ai pas encore essayé le bio… Sinon, il semble que le pain et les pommes de terre, par ex, sont aussi des glucides, traités un peu comme le sucre par notre corps, or, on ne peut s’en passer… Donc, bon, je ne mange plus du tout de sucre blanc – mais la suppression totale est impossible ; il en reste toujours dans certains aliments…

            J'aime

          • Non, il n’est pas souhaitable de supprimer les glucides, c’est pas ce que je dis, je dis que j’ai fait un sevrage par IG donc j’ai éliminé un maximum les IG haut sur les aliments à teneurs en glucides + totalement supprimé le sucre pur. En cela mon sevrage était plus radical qu’un simple sevrage su sucre. Sinon pour le chocolat oui, bio serait mieux c’est sûr mais près hein on fait en fonction de nos contraintes budgétaires aussi 🙂
            erso je suis très peu chocolat…mais quand j’ai goûté les chocolats bio et équitables quel régal, plus jamais je ne reviendrait au Lindt et Cie, c’est juste dégueulasse à côté !

            J'aime

          • Perso, j’en suis encore au chocolat noir normal (c’est un effort, car j’ai encore envie du bon vieux praliné) – Pour les glucides, j’ai lu que sur certains sites (ce sont peut-être des sites « pro-sucre » ?) que les pommes de terre & le riz peuvent causer une montée plus forte du taux d’insuline, que le sucre raffiné – or c’est justement cette réaction-là qu’on tente de limiter en se passant de sucre raffiné … Donc on ne peut l’éviter en aucun cas (puisqu’il faut bien manger de temps à autre des pommes de terre et du riz)…

            J'aime

          • Non, on n’est pas obligé de manger de temps à autre des pommes de terre et du riz, je suis crudivore à 80 % et ai eu des périodes à 100 % crudivores et je peux t’assurer qu’on n’est pas obligé d’en manger. Tu as encore pleins pleins de choses à déconstruire en matière d’alimentation. Après, il faut tester et en avoir envie, ne faire que ce que tu décides toi-même 🙂 . Sinon, le sucre pur y’a pas pire parce que ce sont des calories vides qui n’apportent aucun nutriment et leur IG est bien plus élevé que celui du riz ou des pommes de terre donc pic d’insuline plus élevé.
            Bises !

            J'aime

          • Woaw oui ; je réalise que je ne suis effectivement pas très loin sur cette voie 😉 – mais j’avance peu à peu… Et puis, j’ai mon fils – & lui, c’est tout à fait comme dans le sketch de Florence Foresti (« j’aime pas les garçons ») où elle montre l’homme exigeant de la viande – il déteste les salades et si j’exagère sur les légumes, il jeûne (et se rattrape ailleurs) donc, je dois tout jeter ou me bourrer… Bref, il nique mes bonnes résolutions ! Enfin, comme dit 1 proverbe chinois : « ne crains pas d’avancer lentement, crains de rester sur place ».

            J'aime

          • C’est exactement ça 🙂
            Beaucoup de choses dont on est sûr sont simplement des habitudes, c’est intéressant d’aller explorer d’autres horizons et d’en revenir avec ce qu’on a aimé.
            Ta citation est parfaite !

            J'aime

          • Merci 😉 Oui, c’est un genre d’aventure, en fait – et qui demande pas mal de courage … On essaie un truc neuf, & on ne sait jamais si on va finalement aimer ça ou pas…

            J'aime

          • En tout cas, si, suite à une expérience, tu deviens toute verte avec des pois mauves, n’oublie pas ; 1. de prévenir tes lecteurs de ne pas faire pareil, 2. de prévenir ta famille pour qu’ils n’attrapennt pas une crise cardiaque en te rencontrant, 3. de changer ta photo de couverture (ou de carte d’identité) 😉

            J'aime

    • D’après mes recherches, il existe des sucres sains – hélas, la santé a un prix, dans ce cas, car tous sont assez chers ! Pourtant, comme la santé est un bien très précieux, je crois que ça en vaut la peine : même s’il faut économiser sur autre chose, cette « privation » nous sera rendue par un avenir en meilleure forme – donc, plus de bien-être et de possibilités.
      Donc, il y a :
      – Le miel – mais vu que le miel « normal » est constitué surtout de sucre blanc ( !), il faut consommer du miel bio,
      – Le sirop d’érable – riche en vitamines,
      – Le xylitol naturel (voir https://bonheuretamour.wordpress.com/2013/05/29/le-xylitol-un-ami-meconnu/)
      – La mélasse – bourrée de minéraux, mais au goût fort (salé et brûlé),
      – La stevia – quasiment dénuée de calories, mais fort amère,
      – Le sucre de coco.
      pour le sucre de canne, j’hésite…

      J'aime

    • Super, merci, on m’a conseillé le sucre de fleurs de coco (il serait un des meilleurs), pour remplacer justement mon sirop d’agave. Pas de miel vu que je suis végétalienne mais j’irais voir les autres sucres avec plaisir (en économisant sur la viande et autres, on peut acheter le sucre plus cher et de toute façon j’en consomme très peu de puis que je me suis sevrée du sucre : http://biopascher.wordpress.com/2012/10/16/jai-teste-pour-vous-me-sevrer-du-sucre/)
      Merci beaucoup pour cette réponse poussée 🙂
      Confraternellement 😉

      J'aime

      • Bonsoir,
        Comme je voudrais aussi « décrocher » du sucre (hélas, je suis accro), je viens de lire l’article, et franchement, j’admire ; s’imposer un mal de crâne continu et une haleine de chameau –chapeau ! – J’ai décidé de remplacer aussi par du sucre de coco le sucre blanc de mon café, & de renoncer aux biscuits – mais pas à un gâteau de temps en temps, ou à du chocolat (après tout, c’est bourré d’anti-oxydants !)…
        J’espère ne pas craquer sous la torture (avoir mal ou puer du bec risque de me faire « re-plonger » 😉 )
        Quant à la nutrition, je considère le Dr J-Ph Zermati (« maigrir sans régime ») comme le seul gars sur Terre qui a pigé comment fonctionne le système digestif (& la prise ou perte de poids).. J’ai moi-même minci (après avoir grossi à cause d’un médicament) avec son système – & sans régime bien sûr – puisqu’un régime est en fait le meilleur moyen de grossir…
        Je voudrais dire aussi que je n’ose plus rien consommer au soja, vu qu’on entend dire partout que le soja (comme le maïs) est transgénique… Ou existe-t-il une marque « sûre » ?
        En tout cas, bravo aussi pour votre blog (des bons conseils avec, en plus, de l’humour !) – je lirai d’autres articles…
        Bye,
        B.

        J'aime

        • Alors, les désagréments que j’ai eu au sevrage n’ont duré qu’une semaine hein donc c’est juste une période de transition, quand le corps élimine forcément c’est pas de toute beauté !
          Pour le soja il faut l’acheter bio pour être sûr de ne pas avoir d’OGM, les magasins proposent généralement des laits de soja et autres produits issus de filières responsables et écolos donc sans OGM. Ceci dit, je me renseigne pas mal en ce moment sur les réels bienfaits du soja parce que je n’arrive pas à me décider si c’est bon ou pas ? (beaucoup de détracteurs quand même …) donc affaire à suivre pour le soja, je n’arrive pas à me faire mon opinion…

          J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s