Un défaut dans la femme…

Par défaut

Quand Dieu créa la femme, il en était déjà à son 6ème jour de travail.
Un ange le rejoignit et lui demanda : « Pourquoi y mets-tu autant de temps ? »
Et Dieu répondit : « Tu as vu mon projet pour Elle ? »
Elle doit être :
– complètement lavable, sans être en plastique,
– avoir plus de 200 parties amovibles remplaçables,
– pouvoir fonctionner avec un régime quelconque,
– avoir un giron qui puisse accueillir 4 enfants en même temps,
– avoir un baiser qui puisse soigner aussi bien un genou écorché qu’un cœur brisé.
Et elle fera le tout avec seulement 2 mains.
»L’ange s’émerveilla des qualités : Seulement 2 mains ? Impossible !
Et c’est seulement le modèle de base ? C’est trop de travail pour un jour…
Attends demain pour la terminer. »
Le Seigneur protesta : « Je ne le ferai pas. Je suis si près de terminer cette création que j’y mets tout mon cœur.
Elle se soigne toute seule quand elle est malade et elle peut travailler 18 heures par jour. »
L’ange se rapprocha davantage et toucha la femme ; « Cependant tu l’as faite si délicate, Seigneur ! »
« Elle est délicate, » répondit Dieu, « mais je l’ai faite robuste aussi. Tu n’as pas idée de ce qu’elle est capable de supporter ou d’obtenir. »
L’ange demanda : « Est-ce qu’elle sera capable de penser? »
Dieu répondit :
« Non seulement elle sera capable de penser mais aussi de discuter et d’exécuter. »
L’ange remarqua alors quelque chose et en allongeant la main il toucha la joue de la femme : « Seigneur, il semble que ce modèle ait une fuite. »
« Je t’avais dit que je cherchais à mettre en elle beaucoup de choses. Il n’y a aucune fuite… C’est une larme, » corrigea le Seigneur.
« À quoi servent les larmes ? »
Et Dieu dit :
« Les larmes sont sa manière d’exprimer sa joie, sa peine, sa désillusion, son amour, sa solitude, sa souffrance et son orgueil. »
Ceci impressionna beaucoup l’ange :
« Tu es un génie, Seigneur. Tu as pensé à tout.
La femme est vraiment merveilleuse !”
Hé oui ! Les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes.
Elles affrontent les difficultés, règlent les problèmes graves,
Cependant, elles ont bonheur, amour et joie.
Elles sourient quand elles voudraient crier,
Elles chantent quand elles voudraient pleurer,
Elles pleurent quand elles sont heureuses
Et elles rient quand elles sont nerveuses. »
« Elles luttent pour ce en quoi elles croient.
Elles se rebellent contre l’injustice.
Elles n’acceptent pas un « non » pour réponse quand elles croient qu’il y a une meilleure solution.
Elles se privent pour maintenir la famille debout.
Elles vont chez le médecin avec une amie craintive.
Elles aiment inconditionnellement. »
« Elles pleurent quand leurs enfants ont du succès
Et elles se réjouissent pour les chances de leurs amis.
Elles sont heureuses quand elles entendent parler d’un baptême ou d’un mariage. »
« Leur cœur se brise quand une amie meurt.
Elles souffrent pour la perte d’une personne chère.
Sans doute elles sont fortes
quand elles pensent ne plus avoir d’énergie.
Elles savent qu’un baiser et une embrassade
peuvent aider à soigner un cœur brisé.
Il y n’a pas doutes, dans la femme, il y a un défaut:
C’est qu’elle oublie combien elle vaut.

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s