Votre couple est-il solide ou fragile ? Faites le test !

Par défaut

Pour savoir si vous et votre aimé(e) êtes compatibles ou pas, posez-vous (et à l’autre) ces questions (répondre par oui ou non) :
– Je peux citer les meilleurs amis de mon partenaire.
– je peux dire quels stress il affronte actuellement.
– Je peux citer des gens qui ont irrité mon parteanire dernièrement.
– Je peux citer certains des rêves de vie de mon partenaire
– je peux décrire la philosophie de vie générale de mon partenaire.
– je peux citer les membres de la famille de mon partenaire qu’il aime le moins.
– Je sens que mon partenaire me connaît assez bien.
– quand on est séparés, je pense à lui tendrement.
– Je touche ou embrasse souvent mon partenaire affectueusement.
– Mon partenaire me respecte vraiment.
– Il y a du feu et de la passion dans notre relation.
– Le romantisme fait (encore) partie de notre relation.
– Mon partenaire apprécie les choses que je fais pour la relation.
– Il aime en général ma personnalité.
– Notre vie sexuelle est satisfaisante.
– Mon partenaire est content de me retrouver le soir.
– Il est un de mes meilleurs amis.
– Nous adorons causer l’un avec l’autre.
– Dans nos discussions, chacun influence l’autre.
– Mon partenaire écoute respectueusement, même s’il n’est pas d’accord.
– Il m’aide beaucoup pour résoudre nos problèmes.
– Nous avons les mêmes valeurs de base et objectifs dans la vie.
– voulez-vous avoir des enfants et si oui, combien?
– Quelle religion voulez-vous pour vos enfants?
– S’ils désobéissent, comment comptez-vous les discipliner ?
– Comment voulez-vous passer vos vacances et congés?
– Combien d’argent voulez-vous que l’autre gagne ? Et quid s’il n’en gagne jamais ?
– Quel genre de maison voulez-vous ? Où voulez-vous vivre?
– Exigerez-vous que l’autre vous fasse l’amour chaque fois que vous le voudrez ? Si pas, voulez-vous qu’il ne vous le fasse jamais ? Le quitterez-vous ou aurez-vous une liaison s’il ne vous fait jamais l’amour ?
– Si vous n’aimez pas un de ses amis, voulez-vous qu’il le laisse tomber ?
– Quelles sont vos priorités budgétaires ? Comment prendrons-nous les décisions financières ?
– Le soutiendriez-vous financièrement s’il voulait reprendre des études ?
– Avez-vous des croyances qui vous empêcheraient de suivre la loi d’accord mutuel ?
Ces questions peuvent créer des conflits – pensez à d’autres points qui pourraient vous diviser. Mais l’essentiel, ce ne sont pas ces conflits, mais comment vous allez les résoudre – c’est CA qui brise ou renforce l’union ; vos compétences dans la résolution de conflits en dit plus sur votre avenir ensemble que tout autre facteur !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s