Mincir sans souffrir

Par défaut

Le Dr Doug Lisle a écrit un livre (“the Pleasure Trap »), où il dit que nos actes (comme ceux de toute créature vivante) obéissent à 3 mobiles :
– Rechercher le plaisir (via le sexe ou la nourriture),
– Eviter la douleur,
– Faire le moins d’efforts possible.
Or, la « junk food » (sodas, barres chocolatées, …) est facile à se procurer, ne demande pas d’efforts, et donne du plaisir – c’est ce qui la rend si attirante, justement ! Les aliments gras et sucrés nous attirent naturellement car ils émettent un signal qu’ils nous donneront le plus d’énergie pour le moins d’efforts.
Ceci a été utile à nos ancêtres, quand la nourriture était difficile à se procurer, mais de nos jours, où elle est partout, ce n’est plus approprié.
La nourriture disponible nous donne trop de plaisir, et nous fait tomber dans le « piège du plaisir » ; il y a interaction entre nos instincts naturels (qui tentent de nous suggérer le meilleur comportement) et les stimuli artificiels du monde moderne.
Les friandises industrielles (donuts, gâteaux, sodas, chips, hamburgers, pizzas, …), hyperchargées en graisse et en sucre, forment une drogue.
Les minces pensent que les obèses le sont devenus parce qu’ils mangent trop et ne font pas de sport, et se jugent, eux, plus dignes, plus malins dans leurs choix et plus forts, puisqu’ils ont la volonté de s’arrêter de manger à temps, alors que les gros se laissent aller … Tout ceci est faux, bien sûr.
Les animaux, même entourés de plein de nourriture, ne deviennent pas gros ; ils se reproduisent plus. Ce n’est donc pas parce qu’on est entourés de nourriture qu’on grossit.
La loi de satiété joue pour les millions d’espèces animales et leurs milliards d’individus… et elle ne fonctionnerait pas pour nous ? Mais bien sûr que si !
Une femme grossit en moyenne de 10 kgs entre l’âge de 20 ans et l’âge de 40 ans, et ce (cela a été calculé) rien qu’en ingérant 10 calories de trop par jour !
L’ennui, c’est que ces processus (qui s’accumulent inexorablement) sont INCONSCIENTS !
L’hypothalamus (une glande dans le cerveau) régule le sommeil, la soif, la chaleur et la faim – il nous fait agir de façon à assurer au mieux notre survie (à boire, manger, dormir,… quand notre corps en ressent le besoin).
Cet hypothalamus réagit aux données que lui envoie le système digestif : ce système comprend (entre autres) des récepteurs de nutriments et d’autres, d’étirement. Là, quand l’estomac est rempli, il envoie un signal de cesser de manger.
Mais ce système ne suffit pas ; en effet, on pourrait alors, par ex, remplir notre estomac avec de la salade à chaque repas, ce qui nous mènera assez vite à la mort.
Notre système est donc fait pour détecter le gras, le sucré, les protéines, etc… pour déterminer le nombre de calories qu’on avale, pour déterminer s’il faut continuer à manger ou s’arrêter.
Les aliments naturels comprennent surtout de l’eau et des fibres, et on peut parfaitement se remplir l’estomac avec ceci, qui nous nourrit comme il faut et ne fait que +- 500 calories.
Et comme l’estomac est plein, il le signale, en sorte qu’on cesse de manger – et ceci vaut pour les minces comme pour les gros – leur système de régulation marche aussi bien chez l’un que chez l’autre.
Mais si le mince avale de la « junk food », comme c’est une nourriture très concentrée, il lui en faudra très peu ; même si son estomac est à moitié vide, il se sent rassasié (par son compteur de calories) et cesse de manger.
L’obèse, lui, ayant moins de récepteurs de gras, ne s’en sent pas rassasié et en ingère plus, car son compteur de calories lui indique un nombre de calories plus bas que la réalité.
Les minces n’ont donc,aucun mérite – juste la chance d’avoir plus de ces récepteurs.
Le problème du poids est donc dû au fait que la nourriture est trop concentrée ; il faut re-passer à une nourriture naturelle ; échanger les aliments industriels (concentrés) que vous ingérez contre des fruits et légumes naturels (pleins d’eau et de fibres) !
Si vous voulez maigrir, il ne faut pas – comme trop de gens le croient – manger moins (car ceci est inconscient) ; mais trouver ce que vous allez échanger dans votre régime alimentaire… Plus vous faites d’échanges, plus vous mincissez !
Pour ce faire, il faut, lors des repas, manger de la salade en 1er, quand on a faim (car elle est moins concentrée), puis des légumes et enfin, en dernier lieu, des hydrates de carbone (pommes de terre, fèves, …) plus concentrés.
Ce simple système (il ne faut pas se priver ou compter les calories) suffit – à la fois à bien nous nourrir, et à atteindre et garder notre poids de forme.
Point n’est besoin de chercher la cause, ou des problèmes psychologiques sous-jacents ! Lors d’expériences sur des rats- ne subissant aucun stress, on a vu que si on les nourrit ainsi, ils restent minces, alors que si on leur rajoute du pain et du chocolat, ils deviennent obèses en 2 mois !
Si ce régime alimentaire vous semble dur à tenir, c’est à cause du piège de plaisir, qui nous pousse vers la nourriture concentrée mais si vous faites beaucoup d’échanges, donc si vous ingérez beaucoup d’aliments naturels, votre poids se régulera tout seul et vos soucis à ce sujet
Traitez ce domaine de la vie comme la vie elle-même l’a voulu et prévu pour vous, et vous aurez vite le beau corps dont vous rêviez !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s