Sexe et qualité de la relation

Par défaut

La qualité des séances de sexe détermine la qualité d’une union : quand le sexe va bien, l’union va bien aussi et est solide, et quand le sexe commence à se dégrader, l’union en fait autant.

On voit souvent des unions où la femme cède à son époux juste pour lui plaire, alors que c’est un cauchemar pour elle. Peu à peu,  elle développe un dégoût pour le sexe et tente d’y échapper par tous les moyens.

Ce qui s’est passé, c’est qu’au fil du temps, les 2 partenaires se laissent aller et se fichent de remplir les besoins de l’autre, comme ils faisaient au début.

Pourtant, ils  se doivent de le faire – et ce, peu importe comment ils se sentent ! Il faut lutter contre la routine, car il est si facile de s’éloigner l’un de l’autre en couple, si facile d’arriver à un état où l’on en veut à l’autre et où l’on n’a plus  envie de lui faire plaisir ; il y a tant de « tue-l’amour » !

Ceci est dû au fait que les 2 sexes ont des intérêts et des besoins émotionnels différents : le sexe est souvent en tête de liste pour l’homme, et non pour la femme (mais pas toujours). Comme on dit : « la femme veut beaucoup de sexe avec l’homme qu’elle aime – l’homme, lui, veut beaucoup de sexe » !

Au début, la femme vise à combler les besoins de son homme et lui fait de même pour elle. Mais, au fil du temps, chacun commet des erreurs, qui créent des malentendus, puis un état de conflit et un éloignement émotionnel.

L’homme est souvent un Cro-Magnon de l’amour, il crée beaucoup de blessures et de ressentiment à sa femme, qui alors, cesse de l’aimer et donc, de le désirer.  S’il veut alors faire l’amour et qu’elle cède, ce sera pour elle une expérience pénible et humiliante, qu’elle n’aura pas envie de renouveler … peu à peu, ceci se transforme en aversion sexuelle.

Si on a eu une mauvaise expérience en faisant quelque chose, on associe cette chose à une douleur – alors, la seule pensée de cette action déclence anxiété et détresse ; voilà ce que ressent une femme blessée, envers le sexe… Le sexe n’est pas vu comme mauvais en soi, mais, ainsi associé à quelque chose de douloureux, il cause de l’angoisse.

Une femme doit donc remplir les besoins de l’autre, mais d’une manière qui lui plaise aussi – et pour ça, il faudra d’abord éliminer l’aversion.

Le secret qui fait durer ou revenir l’envie de sexe, c’est la gentillesse.  Dans l’un des romans de Daniel Pennac, le héros (Malaussène) dit à sa compagne qu’il l’aimera toujours, et elle répond : « Je ne te demande pas de m’aimer toujours, mais de m’aimer jour après jour »… Faites-en votre miel, messieurs !

Publicités

À propos de bonheuretamour

intérêts : développement personnel, photo, peinture, spiritualité, neurosciences, relations, alimentation saine, Histoire. films préférés : Love actually, Un jour sans fin, Avatar livres préférés : la petite Fadette, la Prière aux étoiles, le Pouvoir du moment présent animal préféré : le blaireau de miel

"

  1. Pingback: Satisfaction sexuelle « bonheuretamour

  2. Pingback: Satisfaction sexuelle |

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s