Des spectres hantent votre esprit …

Par défaut

Il semble qu’il y ait en nous une force énergétique miraculeuse consommant notre pouvoir mental ; des études ont en effet montré que 95 % de l’énergie de notre cerveau n’a rien à voir avec nous ; tout se passe en effet, comme si  c’était une force extérieure qui en consommait l’énergie.

Les chercheurs estiment que nous utilisons moins de 5 % de notre pouvoir mental pour les fonctions quotidiennes de la vie et le reste (95 %) est de l’énergie “noire” – laquelle a des pouvoirs cachés.

En fait, ce sont nos activités quotidiennes (lire, marcher, …) qui consomment peu d’énergie et le reste (95 %) est consacré au “réseau de mode par défaut”. Seule une infime partie de l’information fournie par l’environnement atteint notre cerveau ; par ex, pour la vue (qui est pourtant notre canal perceptif principal), nous n’en intégrons que  0,00000001 % des infos visuelles – et le réseau par défaut remplit le reste !

Avec toute cette énergie, le cerveau fait de l’énergie mentale noire – un énorme réservoir d’énergie potentielle, de pouvoir mental.

Lorsque nous naissons, nous n’avons « engrangé «  peu d’infos – puis, nos expériences réagissent sur le terrain de nos prédispositions génétiques, nous affectant positivement ou pas (selon qu’on est bien ou mal traité) et bâtissant nos systèmes de croyances, réactions, et décisions.

En effet, chacune de nos expériences nous fait déduire des choses sur le monde, les gens et nous-même.

Si par ex, on a des parents disputeurs, on peut déduire qu’on doit toujours se tenir calme, pour ne pas provoquer de disputes et rendre les autres malheureux.

Ou, s’ils sont froids et distants, on peut lier l’amour à l’abandon et se choisir plus tard un partenaire inaccessible, non-disponible ou distant (ce fut mon histoire, mon choix).

Depuis l’enfance et pour le reste de votre vie, ce programme émotionnel  dictera notre façon de penser, nos attitudes et habitudes et nos réactions aux divers événements qui nous affectent.

Cette programmation émotionnelle, on en reçoit 50 % entre 0 & 5 ans, 30 % entre 5 & 8 ans, et 15 % de 8 à 18 ans.

Il reste 5% – c’est peu, mais c’est avec ces 5% que vous pouvez modifier les 95 % (Dieu merci !) et donc, votre vie !

Mais vous voyez ici pourquoi vous avez du mal à distinguer ce qui vous attire vers tel ou tel genre de partenaire : les 5 % conscients disent vouloir un partenaire aimant et gentil, mais les 95 % inconscients suivent le programme !

Voici comment s’en guérir :

–          Identifiez, sentez et exprimez les émotions du passé enfouies en vous – traitez-les, ne les « jouez » pas.

–          Comprenez vos anciens choix amoureux malsains et faites de nouveaux choix sains.

–          Ouvrez-vous à de nouvelles expériences amoureuses positives, pour ôter la douleur des anciennes, mauvaises.

–          Trouvez un système de guérison émotionnelle avec une partie théorique et des exercices pratiques. Oui, c’est pas mal de boulot, mais ça vaut le coup : on y gagne la liberté de donner et recevoir l’amour dont on a toujours rêvé !

Lorsque l’on s’accroche au passé négatif, on tend à devenir soi-même négatif et à attirer du négatif dans sa vie (et même pire : à devenir mauvais).

La nature est bien faite et nous sommes pourvus d’un système de régulation automatique, qui vise à toujours nous faire retrouver un équilibre. Il en va de même avec les relations ; lorsque l’on a vécu des choses dures étant enfant, on « s’acoquine » avec celui ou celle qui nous fera sentir exactement comme nos parents (ou ceux qui nous ont élevé) nous faisaient nous sentir, et on tente de guérir le passé en guérissant la relation, en faisant tout pour que, cette fois, ça s’arrange et que l’autre nous donne enfin l’amour dont on a soif… Mais cela ne marche pas, bien sûr – et on se retrouve dans la même souffrance et la même impasse.

Etre inconscient du passé lui permet d’être actif, de rejouer ses vieilles rengaines et de nous affaiblir – mais le passé n’est qu’une illusion qu’il faut laisser derrière soi, pour aller de l’avant et faire désormais des choix qui nous servent au lieu de nous nuire !

Publicités

"

    • Merci à vous. En fait, je préfère un autre article, qui explique mieux ce phénomène ; http://www.bonheuretamour.com/2013/10/11/pourquoi-le-monde-va-t-il-mal-et-nous-aussi/
      J’ai hésité à répondre parce que ça m’est bien sûr arrivé aussi (la 1ère chose que font les hormones de stress, c’est d’effacer la mémoire !) et que j’ai été confrontée au même problème (j’ai oublié la plus grande partie de ma vie).
      Mais voilà comment j’ai guéri : malgré l’effacement de notre mémoire, on a parfois des « éclairs » où l’on se souvient d’événements précis, et en outre, on connaît quelle est notre sensibilité, quelle était l’ambiance dans notre famille, et comment, vu notre sensibilité, on a dû réagir à cette ambiance… Il faut y penser, voir les choix qu’on a faits & en tirer les conclusions.
      Je dis ailleurs que les traumas créent une addiction aux peptides négatifs ( http://www.bonheuretamour.com/2015/06/11/traumatises-drogues/ ) …& voilà pourquoi seule une méthode de guérison émotionnelle peut nous guérir…

      J'aime

  1. Pingback: La clé du bonheur & de la réussite | Bonheur et Amour

  2. Pingback: La clé du bonheur & de la réussite | bonheuretamour

  3. Pingback: Graves effets du stress prolongé | bonheuretamour

  4. Pingback: Clés pour voir plus clair dans votre vie | bonheuretamour

  5. Pingback: Pourquoi le monde va-t-il mal, & nous aussi ? | bonheuretamour

  6. Pingback: Agressions… | bonheuretamour

  7. Pingback: Horreur, malheur ! – ou comment survivre à nos malheurs | bonheuretamour

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s