Comment sortir de votre situation et obtenir enfin ce que vous voulez

Par défaut

C’est la douleur qui nous signale qu’il y a un problème – c’est elle qui attire notre attention .. Alors, bien que ce soit un phénomène purement intérieur, nous tentons de l’apaiser avec quelque chose d’extérieur à nous ; une pilule, une nouvelle robe, le travail, un verre d’alcool, un fixe, une femme (ou un homme), de la nourriture, … On ne l’appelle alors pas « douleur », mais frustration, désir, ou faim…

En fait, jusqu’à ce que l’on ait guéri les blessures de notre passé, nous continuons toujours à saigner – c-à-d que nos forces de vie s’écoulent hors de nous … Souvent sans que l’on s’en rende compte.

C’est parce que l’on cherche la raison à l’extérieur de nous, qu’on ne guérit pas ; on se dit : « Si seulement je pouvais obtenir ceci » ou « …perdre ceci » ou « faire cesser cela », « je serais heureux(se) » – et on cherche à l’obtenir, sans comprendre que c’est une des formes du saignement…

Ceux qui sont en souffrance peuvent cesser de souffrir, car la douleur n’est pas naturelle (bien qu’elle soit très courante). Et la nier ou la masquer ne la fait pas disparaître.

Le seul moyen de faire cesser la souffrance, c’est d’abord de la ressentir, puis de l’accepter et enfin, la traiter.

Oui, il faut regarder en soi et détecter, puis ressentir la peur, la honte, l’insécurité, la culpabilité, l’infériorité, … Accepter pleinement ces sentiments, et la douleur. Il faut être honnête, authentique : avouez-vous la vérité : qui vous êtes, ce que vous voulez, et ce que vous êtes prêt(e) à faire ou non.

Les gens sont si coincés dans leur histoire parce qu’ils s’identifient à elle. Dès qu’ils s’arrêtent de le faire, une nouvelle histoire peut naître..

Sans aucun doute, en (vous) racontant votre histoire, vous interprétez la réalité. Pour sortir de la situation pénible où vous vous trouvez, il faut cesser d’interpréter et de tirer des conclusions – et ne dire que les faits ! Oui, vous vous trouvez dans cette situation, mais souvenez-vous que, où vous êtes, Dieu est avec vous.

Il faut, juste après, demander ce que l’on veut. En effet, si bien des gens sont coincés dans une situation, c’est qu’ils s’y résignent et n’ont pas le courage de demander ce qu’il leur faut.

Attention : il faut savoir qu’à moins d’être le chef, on ne peut rien exiger des autres, juste demander, ce qui fait que l’autre peut accepter ou refuser. Mais il faut avoir une idée de ce qu’on fera si l’autre nous dit non.

Enfin, la chose indispensable pour sortir quelqu’un de son histoire pénible, est d’avoir une vision. Vous ne pouvez vous en sortir si vous ne savez pas ce que vous voulez, le but que vous visez, où vous voulez arriver !

Beaucoup de gens refusent de croire que nos pensées créent notre réalité… C’est vrai que si l’on se contente de souhaiter une chose sans rien faire, on ne l’obtiendra pas. Mais si l’on émet la bonne vibration à la bonne intensité (= celle qui est en résonnance avec ce que l’on désire), on crée en quelque sorte un espace permettant à cette chose de survenir dans notre vie.

Désirer n’est pourtant qu’une étape de base ; il faut vouloir la chose de tout notre coeur, puis, lâcher prise, la laisser aller se perdre dans l’énergie de l’univers, les forces supérieures, Dieu, la source…

Dieu a pour nous un rêve bien plus élevé que tout ce qu’on peut imaginer, et l’obtention de ce qu’on a rêvé n’est qu’un seuil pour atteindre des buts bien plus vastes et ambitieux… Donc, quand on beaucoup désiré, supplié, trimé, rêvé, bref, quand on a fait tout ce qui était en notre pouvoir et qu’on ne peut rien faire de plus, il faut lâcher prise, s’abandonner à plus grand que nous, et le laisser prendre part au flux de la vie…

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s