Comment – et pourquoi – rompre

Par défaut

Rompre n’est pas facile, mais c’est une part essentielle à notre croissance – processus faisant que l’on devient ce qu’on est, et qu’on vit la vie qu’on veut vivre. On peut même  les exécuter avec dignité, sensibilité, et honnêteté (ce qui laisse la possibilité de rester amis).

– savoir pourquoi vous voulez rompre

L’autre vous posera sans doute la question du pourquoi ; alors, préparez-vous-y.

Posez-vous les questions suivantes :   La relation vous fait-elle vous sentir bien ? Vous permet-elle d’évoluer dans vos propres sens ? votre partenaire vous accepte-t-il comme vous êtes ? est-ce que vous communiquez bien ? pouvez-vous résoudre les conflits ensemble ? vous sentez-vous en sécurité ? qu’est-ce que vous ressentez qui vous manque ?

Pour ce qui est des relations, il faut toujours se rappeler ces 2 proverbes : “une relation, c’est comme un requin : soit ça bouge, soit ça meurt” – il faut que la relation évolue sans cesse – ce qui signifie qu’une relation va toujours soit vers plus d’amour, soit, vers moins ! et « il n’y a pas de chemin vers le bonheur, c’est le bonheur qui est le chemin » ; fiez-vous à votre ressenti.

– discutez-en

Avant de rompre, voyez si vous ne pouvez pas résoudre certains problèmes : vous n’avez rien à perdre et tout à gagner à avoir une discussion honnête et ouverte avec votre partenaire.  Informez-le que vous sentez que la relation n’est pas au top – et dites-lui vos réponses à vos questions ci-avant.
Pas d’accusations : seulement votre ressenti – donc, pas de “tu me fais….” – mais de « je ressens… ».

Discutez ensemble d’alternatives qui vous satisferaient – si vous sentez non-acceptée ou pas appréciée, dites-le : peut-être votre partenaire ne sait juste pas exprimer son amour d’une façon qui vous convient.

C’est le résultat de cette discussion qui déterminera ce que vous déciderez pour la suite.  Voyez un psy, en couple ou seul(e) si vous vous êtes très confus(e) ou n’arrivez pas à commencer une discussion avec l’autre.  Là au moins, le couple peut explorer ses états d’âme en sûreté. Cette conversation, vous la méritez autant que l’autre !

– faites un break

Si vous décidez de rompre, prenez quelques jours pour vous, pour prendre quelque recul et vous assurer que la rupture ne va pas tourner mal. Durant cette période, planifiez la rupture ; songez à ce que vous direz, à comment l’autre réagira, … Ainsi, vous pourrez mieux contrôler la situation.  En plus, cet éloignement va sans doute donner à réfléchir à votre partenaire… il se préparera peut-être même à la rupture.

– faites un plan

Décidez en combien de temps vous allez rompre car ça durera sans doute plus longtemps que vous ne prévoyez. Mais là, vous savez ce que vous voulez, et vous ne vous en laisserez pas distraire.
La durée pour rompre sera proportionnelle à celle de votre relation – laissez à l’autre le temps de digérer l’information, et à vous, celui de trouver un point de chute.

Préparez-vous autant que possible à la discussion de rupture. Mais, même bien préparé(e), ça ne se passe jamais tout à fait comme on l’avait prévu – souvenez-vous seulement de rester honnête et de ne pas dévier du sujet. Soyez bref et respectueux, mais sans adoucir vos désirs de partir.
lieu et timing

Vous DEVEZ le faire EN PERSONNE et non via sms, téléphone, lettre ou email – ni en disparaissant simplement ! Ou le manque de point final peut être psychologiquement dommageable pour tous les 2.

Choisissez un endroit sûr (surtout si l’autre est un violent).   Dans un lieu public, l’autre n’osera pas hurler ou vous frapper.  Si l’autre est un calme, prenez un lieu où il pourra exprimer ses émotions – car il le mérite.

Assurez-vous quand même qu’il y a une sortie possible – Ne le faites pas chez vous, car alors, c’est à l’autre de s’en aller, et il peut décider de ne pas le faire …

Donc, si vous vivez ensemble, préparez-vous à quitter et à devoir vivre ailleurs. Si vous n’avez pu prendre vos affaires avant de la(e) plaquer, sachez que vous ne pourrez aller les chercher avant qu’il ne soit un peu calmé.. . ou quand il sera absent de l’appartement.

– la rupture

– restez calme.
Commencez par ex par “je dois te parler” – faites asseoir votre partenaire et dites-lui qu’il est temps de mettre un terme à la relation. Dites bien que c’est un type (une fille) formidable et que vous avez fait chacun de votre mieux, mais qu’à 2, ça ne va pas, que vous n’êtes pas faits l’un pour l’autre.

-attendez-vous à une réaction.
Par ex :
– des questions : il(elle) veut savoir pourquoi, ou ce qu’il(elle) aurait pu faire pour éviter la rupture. Répondez honnêtement.

– des pleurs : si c’est le cas, consolez-le(a), mais ne vous laissez pas manipuler jusqu’à changer d’avis.

– supplier ou négocier : l’autre offre de changer, de faire ce que vous voulez désormais, … Sachez que, s’il n’a pas pu faire ceci avant, il ne le pourra pas plus tard !

– les insultes : comme il a mal, il veut vous faire mal aussi. Par ex : “tu ne trouveras pas quelqu’un d’aussi bien que moi” – ce qui peut aller. Mais s’il vous menace, prenez cela au sérieux.

– discuter : il commence à mettre en question ce que vous dites ou nier les raisons que vous avez données pour rompre. Ne commencez pas à discuter ou à vous disputer avec lui(elle) ; dites-lui que discuter ne vous fera pas changer d’avis.  S’il crie, partez en disant que vous reprendrez la conversation quand il sera calmé.

– attitude

Ne vous permettez pas d’être envahi(e) par les réactions de votre partenaire.
– Soyez compréhensif, dites que vous regrettez que les choses n’aient pas marché entre vous, mais soyez assuré et contrôlez-vous pour envoyer à l’autre un signal clair.

S’il compte encore pour vous, dites-lui qu’il est important à vos yeux et que vous voulez qu’il reste présent dans votre vie – mais en affirmant en même temps clairement que ce ne sera plus dans une relation d’amour – que ça, c’est bien fini ! Au plus tôt l’autre comprend que c’est fini, au plus vite il peut commencer à s’en remettre.

– la fin

Chacun de vous mettra du temps à s’en remettre, donc, donnez-vous du temps à part l’un de l’autre, pour vous adapter au changement et rebâtir une nouvelle vie.

N’appelez pas, n’écrivez pas (lettre, email, sms) et évitez les lieux où l’autre va. Cette règle du « aucun contact » est essentielle à la guérison !  Et si l’autre tente de vous contacter, ne répondez pas.

– repartir de l’avant

Ca allait mal, mais Dieu merci, vous vous en êtes sorti(e) – une mauvaise relation est destructrice, c’est un boulet qui sape votre estime de soi comme votre santé physique et mentale, et vous empêche d’avancer et d’avoir une vie épanouie.

Rompre est en fait un élément normal dans toute vie – et on y survit parfaitement – même si, au début, ce n’est pas évident…
A présent, prenez soin de vous : mangez bien, faites du sport, sortez, voyez des potes (vous aurez sans doute besoin d’amitié et de soutien) et chouchoutez-vous – car vous le méritez. Vous avez accompli un acte pénible et ardu, et vous êtes à présent un peu plus près du bonheur !

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s