Comment embrasser sensuellement une femme

Par défaut

Messieurs, savez-vous que, pour bien des femmes, ce sont vos talents d’ « embrasseur » qui la poussent à vouloir – ou pas – aller plus loin avec vous ?  Beaucoup de femmes, en effet, extrapolent à partir de votre façon d’embrasser, si vous serez bon au lit ou pas… et en tirent les conclusions qui s’imposent …

Bien embrasser est donc un outils hyper-méga-utile – 😉 – si vous voulez arriver à vos fins ! Souvenez-vous que je sais de quoi je parle, étant une femme.

Le baiser est une pratique typiquement humaine – tout comme le raffinement en amour, du reste… Nous ne sommes pas des bêtes !  Pour ceux que ces considérations laisseraient insensibles, souvenez-vous que bien embrasser multiplie par 10 (au moins) vos chances de « conclure » !

Et puis, pourquoi se précipiter sur une femme comme la faim sur le monde, alors qu’on peut faire durer le plaisir ? … Plaisir qui sera mutuel, d’ailleurs ; à moins d’être désensibilisé, vous en profiterez aussi.

En outre, c’est bon pour la santé ! Un (bon) baiser stimule le métabolisme (donc, favorise la perte de poids), le cerveau et l’immunité, apaise le stress, l’anxiété et la douleur (production d’endorphines), équilibre l’activité cardiaque, lutte contre les rides en faisant travailler 30 groupes de muscles, fait baisser le taux de cholestérol et la pression sanguine, …

Alors, il est peut-être temps de quitter vos façons de pithécanthrope et de raffiner votre technique…

Voici comment pratiquer cet art (car il s’agit bien d’un art) en maître :

– Approchez tendrement votre visage du sien,  respirez-la (oui ; un peu comme les Esquimaux), frôlez de vos lèvres – totalement relaxées à ce stade ! – diverses parties de son visage (tempes, yeux, oreille, cou) – vous pouvez même y poser de petits bisous tendres, puis approchez-vous des lèvres ..  Rien que ceci, déjà, vous distingue de la majorité de vos rivaux et vous donne un grand avantage sur eux …

Donc, ce baiser, faites-le-lui désirer ; faites-la panteler d’envie que vous l’embrassiez !

– une fois là, frôlez (ou « brossez »)  doucement vos lèvres – totalement relaxées (ne les froncez pas encore – pas de « bec de canard » !) – sur les siennes,

– Puis, très lentement, entr’ouvrez les lèvres – j’ai bien dit « entr’ouvrir » et pas « ouvrir » !*  …  Ce n’est qu’à ce moment ; lorsque vos 2 bouches sont bien « arrimées » l’une à l’autre, que vous pouvez « tendre » un peu vos lèvres,

– la langue peut alors entrer en action – mais attention : ne la lui enfoncez pas à fond comme un brutal ! N’oubliez pas qu’elle en tire des conclusions sur comment la rencontre amoureuse risque de se passer …  Inutile de vous dire le mauvais effet que cela aurait !

La langue est, à ce moment, relaxée ; que ce soit très progressif ; toujours doux, tendre, sensuel.. Ne soyez pas la « tache » qui lui fourre un gros  morceau dans la bouche et couvre de bave la moitié de son visage ! Croyez-en mon expérience ; cette façon indélicate et primaire de traiter le baiser (et elle-même), lui donnera une pauvre idée de vos talents amoureux, et guère d’envie d’aller plus loin avec vous !

Que vos maîtres-mots soient ici ; tendresse, douceur et lenteur … Donc, que votre langue s’adapte et réagisse à sa langue à elle et à ses réactions corporelles ; molle si la sienne l’est, par exemple.

De cette pratique sensuelle, artistique et maîtrisée, votre partenaire tirera des conclusions flatteuses sur votre compétence au lit – sans compter que ça lui en donnera l’envie – surtout si vous pensez alors à l’accompagner de douces caresses !

Bien sûr (vous vous en doutez), il y a une progression : la bouche est en effet très sensible et richement innervée – bref, vous le savez, c’est une zone érogène de base !

Bien que l’on puisse s’embrasser par amour ou affection, sans que cela mène à autre chose, les baisers sont le prélude nécessaire à toute séance amoureuse, qu’ils précèdent et accompagnent…

– bougez votre langue autour de la sienne comme si vous vouliez écrire (non avec la pointe de la langue !) les 5 premières lettres de l’alphabet …

– à partir de là, il suffit d’adapter toujours votre pratique à ce qu’elle vous envoie – c’est un jeu de ping-pong, comme une conversation …D’ailleurs, c’est une conversation, et très intime, même, mais sans paroles – c’est encore mieux !

– c’est ici que cela devient plus chaud, plus intense ; alors, laissez-vous aller… Souvenez-vous seulement de ne pas serrer trop les lèvres – « dégustez » votre partenaire comme vous feriez d’une crème glacée bien crémeuse …

Remarque : faites attention à votre haleine !  Celle-ci est toujours un peu « bizarre », vu que c’est l’odeur de nos organes internes.

Voici quelques trucs pour contrer une mauvaise haleine (qui mettrait vos chances en péril) :

– le plus évident : lavez vos dents régulièrement, et prenez soin d’ôter (au fil dentaire) TOUS les restes de nourriture coincés entre les dents après chaque repas (je vous jure qu’il y en a toujours, même si on ne les sent pas), et qui y pourrissent,

– juste après, rincez-vous la bouche avec de l’eau contenant du bicarbonate de soude,

– Buvez du lait fermenté (en plus, ça rajeunit et adoucit la peau et ça fait maigrir !),

– mangez de la chlorophylle : les légumes verts, la menthe, le persil, … en contiennent,

– mâchez des graines de cardamome, ou un petit morceau de gingembre,

– hydratez-vous : faites circuler une gorgée d’eau quelques secondes partout dans votre bouche, ou mâchez un bonbon ou un chewing gum,

– mangez du pain (ou des féculents) la veille ; sinon, leur manque produit des cétones, donnant mauvaise haleine,

– Enfin, si vous avez continuellement mauvaise haleine, consultez ; c’est peut-être le signe d’une maladie.

* le déchaînement total, bouche ouverte, n’est permis qu’en plein acte sexuel.

Publicités

À propos de bonheuretamour

intérêts : développement personnel, photo, peinture, spiritualité, neurosciences, relations, alimentation saine, Histoire. films préférés : Love actually, Un jour sans fin, Avatar livres préférés : la petite Fadette, la Prière aux étoiles, le Pouvoir du moment présent animal préféré : le blaireau de miel

"

    • Woaw ! Merci 😉 ! C’est vrai que « faire la chose », c’est à la portée de n’importe quelle brute (même de n’importe quel animal) – Il n’y a que depuis l’avènement des villes et du raffinement que le baiser a été inventé (avant, il n’y en avait pas, ou alors, comme les Inuit, les partenaires se reniflaient en se frottant le nez) – Bien embrasser est vraiment une preuve de raffinement… et un prélude à de « l’amour » bien fait !

      J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s