Les sites de rencontre : bon plan ou galère ?

Par défaut

Comme tout autre moyen de faire des rencontres, les contacts virtuels ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Les avantages :

Ca fait gagner beaucoup de temps ; en effet, sur un site, on repère immédiatement ceux qui ont environ le même âge, la même situation, intérêts ou croyances que nous, et, dans ceux(celles)-là, grâce aux photos, ceux qui nous plaisent ou ceux qui n’ont aucune chance.

A partir de là, peuvent se créer des relations solides et des mariages, même entre personnes de différents pays ; la preuve, un mariage américain sur 8 est formé de gens qui se sont rencontrés sur le Net.

En chattant avec quelqu’un, on en vient assez vite à percevoir son caractère et ses centres d’intérêt, ses réactions, et si ses intentions ont l’air sérieuses ou pas. Mais il faut d’abord bien se connaître soi-même, ses besoins, ses goûts et dégoûts avant de rechercher quelqu’un – ce quelqu’un doit alors être une personne qui voit la vie dans la même optique et qui est sincère…

Les inconvénients :

Ce moyen de faire connaissance suppose un certain niveau d’intelligence, et d’aptitude à écrire – sinon, l’autre ne comprendra rien, et la communication sera très compliquée.

Beaucoup n’ont aucune intention sérieuse et se contentent de « picorer » ici et là, en abandonnant sans remords ceux(celles) avec qui il était en relation et qui attendaient que la relation s’approfondisse.

Ces êtres cyniques et immoraux se fichent des sentiments d’autrui et sont insensibles aux souffrances qu’ils causent – même parfois, s’ils ont une revanche à prendre ils le font exprès ! (c’est bête parce que ce mode de compensation destructeur les prive de bien des joies !).

La plupart des gens qui chattent sur les sites de rencontre sont hélas « accros » à l’excitant petit « flirt » du début, à la drogue que constitue le fait d’être apprécié et désiré… Ils adorent la griserie du sentiment amoureux et non vraiment l’autre personne.

C’est pour cela que l’on peut dire que les rencontres qu’on fait sur le Net tiennent souvent du fantasme, de l’illusion : le lien à l’autre personne repose sur des sentiments égoïstes, où l’on voit l’autre via le filtre de nos désirs, et non tel qu’il(elle) est vraiment.

Ces rencontres sont donc superficielles ; une forte attirance physique peut disparaître soudainement – en outre, les photos sont trompeuses … L’amour vrai, par contre, est stable, fiable, inconditionnel ; il n’est pas basé sur la simple apparence ou attirance, ni sur un manque (une faim d’amour ou de sexe) – ce sont 2 êtres complets, qui se choisissent librement ; aimer ou être aimé ne les définit pas ; ils ont une vie bien à eux.

Et puis, même quand on trouve un(e) partenaire valable, les sites de rencontre nourrissent l’espoir qu’on pourrait trouver mieux – c’est ainsi qu’on laisse souvent passer l’amour vrai pour poursuivre des chimères !

Conclusion : si vous tenez à utiliser le net pour faire des rencontres, considérez-le comme un simple moyen de trouver et contacter celui (ou celle) avec qui avoir une vraie relation.

Patti Stanger (la fameuse « Millionaires Matchmaker ») trouve pathétique ces hommes qui continuent toute leur vie à poursuivre cette chimère : la femme parfaite, et sont toujours célibataires à 70 ans !

Pour l’écrivaine Pearl Buck, « l’important, c’est que la femme soit jolie, et que l’homme soit bon »- et pour être bon, le signe et la solution de ceci, c’est un effort journalier pour s’améliorer  (demandez-le-lui discrètement).

Au début, ne pensez qu’à l’amusement et au bien-être ressenti lorsque vous êtes avec l’autre (suivez toujours votre instinct et votre ressenti), mais au fil du temps, si vous vous sentez bien avec lui(elle) et qu’aucun signal d’alarme ne s’est manifesté, vous penserez à un éventuel avenir avec cette personne.

A ce moment, questionnez l’autre sur ses goûts et habitudes, et faites-lui choisir 2 couleurs favorites et une qu’il (elle) n’aime pas – puis regardez les conclusions dans l’article “couleurs” (encore à paraître).  Ainsi, vous cernerez mieux sa personnalité et celle du (de la) partenaire qui lui convient.

Car, en fait, passé la 1ère impression (basée sur le physique), on choisit de rester avec ceux qui nous correspondent et (à moins d’avoir eu une enfance malheureuse) ceux qui nous font sentir bien – et ça, c’est basé sur leur être profond.

Femmes : n’oubliez pas que les sites de rencontre sont des « écoles » de séduction pour certains hommes ; ils y entraînent leurs « compétences » en ce domaine…

Les hommes ont toujours un plan – qui est généralement bien au point ; ils s’en font une idée assez jeunes (en parlent ou se renseignent sur l’art de séduire, etc) et au fil du temps ils le testent sur leurs différentes conquêtes.

Puis ils rejettent ce qui va pas et gardent ce qui marche… – ensuite, ils l’appliquent dans chaque rencontre, s’améliorant de plus en plus…Les femmes, elles, ont bien  parfois une idée fixe, mais pas de plan – erreur fatale !

Il faut se dire que c’est nous qui devons mener la barque (c’est, dans toutes les espèces, la femelle qui décide du choix de son mâle) et fixer le rythme – dans le but de protéger en secret, pour son bien et le vôtre, la relation ; c-à-d y mettre un « ralentisseur » – sinon, il se lassera de vous !

C’est la femme qui doit calmer le jeu, car eux suivent leur … – hum ! leurs « envies », allons-nous dire, et … après nous le déluge !  Eux sont inconséquents, ils ne pensent pas une seconde qu’ils risquent de se lasser et que ça vous blessera – donc, c’est à vous d’être prévoyante !

Et le danger, c’est qu’ils sont extrêmement crédibles pour une simple raison ; ils se laissent emporter par leurs feelings et croient eux-mêmes à ce qu’ils racontent (aveuglés par le désir ou la volonté  de briser leur solitude).

Regardez les animaux : le mâle doit faire des choses  pénibles ou dangereuses (chant hyper joli, ou nid, ou se battre,…) pour l’emporter sur ses rivaux et pouvoir acquérir la femelle de leurs rêves… Il n’en va pas autrement pour nous ; vous ne pouvez vous permettre  (surtout si vous visez le mariage et les enfants) de choisir un bon-à-rien qui vous fera souffrir d’une quelconque façon…

« La femme est l’arène dans laquelle les hommes toréent leurs problèmes », dit un proverbe.

Alors, prudence : Dans le pire des cas, son plan est de vous couper en morceaux ! Donc gardez la tête froide et les pieds sur terre ! Vous pourrez vous permettre de décoller vers le ciel bleu de la félicité amoureuse plus tard, quand il aura fait ses preuves et se sera engagé envers vous !

Soyez prudente, ne donnez pas d’infos personnelles (adresse, téléphone, ..) – du moins, pas au départ.

La rencontre « en vrai » :

Si le feeling était bon en ligne, vous pouvez envisager une rencontre – mais si vous êtes une femme, restez prudente ; voyez-vous dans un endroit public (café, par ex), prévoyez votre propre moyen de transport et informez un proche de ce rendez-vous (où vous serez et avec qui).

Pour la suite, souvenez-vous de ce que je vous ai dit dans l’article « de la femme comme un jardin » ; votre jardin est précieux…N’y laissez entrer qu’un bon jardinier, pas un barbare !

Signaux d’alerte : ces signes doivent vous faire fuir :

Une communication indirecte ou confuse peut indiquer un être souffrant de confusion mentale ou une « sangsue » (manipulateur), qui s’en sert comme d’un écran de fumée … Ceux-ci sont des maîtres de l’apparence ; ils excellent à se faire passer pour gentils, normaux et marrants. L’inconséquence surtout doit vous faire fuir, car elle est toujours le signe d’une personne à problèmes ; donc, évitez ceux qui, à un moment, sont chaleureux, et se montrent froids à d’autres, qui ne cessent de changer d’avis quant à l’idée de sortir ou non avec vous, ou nient avoir dit ou fait quelque chose que vous les avez vus ou entendus dire ou faire.

Publicités

"

  1. Je plussoie la prudence. J’ai fait la rencontre virtuelle d’un homme qui donnait l’apparence d’être bien sous tous rapports. Très beau, respirant la santé, père d’un petit garçon qu’il disait élever dans le respect de la nature. Ok, nous nous sommes échangés les e-mails pour une rencontre mais impossible de le faire projeter une rencontre dans son planning. J’ai reçu quelques « tu fais quoi ce soir? » à 22h00 pétantes en semaine, alors que je ne reçois pas de notifications sonores pour mes mails… le lieu public ne semblait pas envisageable… Donc il aurait sans doute fallu que je sorte de chez moi en pleine nuit, à pied (je n’ai plus le permis actuellement) pour attendre une improbable voiture qui m’emmènerait dans un lieu encore plus improbable… A moins qu’il pensait que j’étais pourvue d’ailes dans le dos, je ne sais pas! 🙂

    J'aime

    • Bravo !
      La prudence avant tout ! Avant, on ne risquait que notre vertu, mais de nos jours, on risque de finir dans le coffre d’une bagnole et puis, enterrée sous un tas de feuilles, avec quelques coups de couteau dans le corps…
      Et puis, ce pauvre loser appelle quand, clairement, il est seul et a besoin de « compagnie » … Il y a des putes pour ça 😉
      Quel manque de respect ! Enfin, s’il ose se permettre ce genre de choses, c’est qu’il y a des femmes qui « marchent » et même qui accourent quand un gars les appelle.. C’est triste !
      Quand je cherchais un mec via une agence de rencontre (il y a longtemps), beaucoup s’attendaient à coucher la 1ère fois – et beaucoup m’ont dit que c’était effectivement ce que faisaient 50% (certains m’ont même dit + que ça) des femmes qu’ils rencontraient ! Incroyable !
      Surtout sachant que c’était pas une agence pour des « plans cul » mais pour des relations sérieuses et même le mariage !
      Et ces femmes couchent la 1ère fois, avec de parfaits inconnus, dans l’espoir (les pauvres sottes !) qu’ainsi, ça « attachera » le bonhomme ! Quelle imbécillité est la leur !
      Après ça, il ne faut pas s’étonner si les hommes ne respectent plus les femmes, et se permettent tout, redescendant au niveau des bêtes !
      Bref, tu (oui, on se tutoie ; on se connaît un peu, non ? 😉 ) as bien fait de virer ce connard !
      Tu n’as peut-être pas d’ailes dans le dos (personne n’est un ange 😉 mais tu en a 2 qui t’élèvent bien au-dessus de la masse ; du bon sens (« le bon sens est si rare que c’est un super-pouvoir » !) et du respect de toi !
      Je viens d’ailleurs d’aller jeter un œil sur ton blog ; c’est génial ! Autant je méprise les femmes « suiveuses » et nunuches (hélas, la majorité), autant j’apprécie les femmes fortes, futées et pleines d’humour et de culture, et tu en es, sans aucun doute ! Contrairement à beaucoup, tu as raison de t’estimer 😉

      J'aime

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s