Femme : comment se débarrasser d’un « crampon »

Par défaut

(ou : La phrase « anti-mecs qui vous collent »).

Il arrive souvent qu’une femme soit poursuivie par un homme qui lui fait des avances non-désirées, et la « colle », malgré qu’elle lui ait donné divers signes qu’il ne l’intéresse pas. En fait, elle joue les petites filles bien sages car elle craint de vexer l’homme.

Eh bien, qu’elle cesse ! Ce remède « homéopathique » ne marche pas avec les mâles ; les hommes ont en effet, une forte tendance à prendre leurs désirs pour des réalités et à ne pas tenir compte d’un « non » donné via des signes ou phrases « édulcorés ». Surtout que la culture les y encourage en leur faisant croire que la femme ne refuse que pour mieux se faire désirer, … N’importe quoi ; non veut dire non, c’est tout.

Il faut « aller aux matelas » 😉 , et lui communiquer clairement et nettement son intention de couper la relation.

Et s’il ne veut toujours pas piger alors, on  le lui fera piger !

Sachez que vous avez parfaitement le droit de dire non – qu’il ne vous plaise pas ou que vous ne « sentiez » pas une relation avec lui, peu importe – peu importe même que vous n’y trouviez aucune raison logique, C’EST VOTRE DROIT !  Il y a d’ailleurs sûrement des hommes qui vous ont refusée aussi, non ? Et puis, si on devait sortir avec tous ceux qui nous le demandent, juste parce qu’ils en ont envie, ce serait joli ! Il y a des prostituées pour cela – vous n’en êtes pas une, donc, vous pouvez choisir l’homme avec qui vous voulez avoir une relation.

D’abord, voici quoi dire (apprenez cette phrase par cœur) pour être claire sur votre désir de rupture totale de relation : cette phrase – trouvée dans un livre que je conseille à toutes de lire : « la Peur qui vous sauve » de Gavin De Becker – coupe définitivement les choses (je l’ai d’ailleurs moi-même utilisée plusieurs fois avec succès) ; la voici :

« Quoi que vous ayez pu croire jusqu’à présent et quelle que soit la raison qui vous ait permis de le croire, je n’éprouve aucun sentiment amoureux à votre égard, quel qu’il soit et je suis sûre de ne jamais en éprouver. Sachant cela, je pense que vous irez chercher ailleurs, ce que je comprendrai parfaitement ! »

Et la SEULE réponse acceptable de l’homme est de l’accepter – donc, de donner une réponse du genre : « je comprends et, bien que ça me peine, je respecterai votre décision. »

TOUTE réponse exprimant autre chose que ceci, est du harcèlement  – ce qui vous confirme alors dans votre décision de ne pas sortir avec un type aussi dangereux, inapte à vous respecter !

Bien entendu, il faut L’APPLIQUER – sinon, elle tombe à l’eau.  Par « l’appliquer », j’entends qu’après l’avoir dite, vous CESSEZ IMMEDIATEMENT et RADICALEMENT de causer (ou écrire), de vous expliquer, de vous excuser, … Vous « faites le mort », vous cessez TOUTE forme de communication avec l’individu, quelle qu’elle soit. Sinon, il ne vous prend pas au sérieux et continue à fantasmer sur vous (si c’est juste un idiot peu subtil) ou voit qu’il a toujours barre sur vous (si c’est un pervers) et vous êtes repartie pour un tour …

Publicités

L'article vous a plu... ou pas ? Laissez-moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s