Raisons de vos échecs

Par défaut
carCrash.victim

 (Photo credit: nick see)

Voici les raisons majeures d’échec, à éliminer au plus tôt si vous les détectez en vous :

1. manque de but bien défini dans la vie :

Il s’agit de bien définir votre mission de vie, ce que vous voulez vivre, apporter et retirer de la vie, puis vous lancer pour l’obtenir.

2. manque de l’ambition de s’élever au-dessus de la masse :

Pour réussir, il faut de la  motivation, du travail et de la persévérance. Se contenter de faire partie de la masse – donc, ne  pas avoir le désir de s’en démarquer et de faire, d’être et d’avoir mieux, fait que l’on reste dans la moyenne, et jamais plus haut.

3. manque d’auto-discipline :

On peut se disciplinere si l’on peut se contrôler – et se contrôler s’apprend ; il faut éliminer le négatif en nous et, autour de nous, les activités inutiles, dévoreuses de temps.

4.procrastination :

Le savoir théorique, c’est bien, mais il faut à un moment relever ses manches et se mettre au boulot ; les cailles ne vous tomberont pas toutes rôties dans le bec ! Et surtout, ne pas attendre le « bon moment pour s’y mettre » ; il n’arrive jamais !

5. manque de persévérance :

L’époque est à la paresse et aux désirs de gratification immédiate – mais ça, c’est la recette de l’échec ! Réussir exige de travailler dur – à moins d’un coup de chance (exception qui confirme la règle), il faut se hisser au sommet soi-même – personne ne peut le faire pour vous. Et les gagnants sont ceux qui persévèrent malgré la dureté et les obstacles, ceux qui se relèvent toujours une fois de plus qu’ils ne tombent !

6. personnalité négative :

Ce genre de personnes n’atteint jamais le succès, ou alors, pas durablement, car leur pessimisme attire l’échec – quelques qualités qu’ils puissent avoir, elles sont annulées par ce défaut.

7. peur du rejet ou des critiques :

Ceux qui préfèrent ne pas essayer du tout, plutôt que risquer l’échec, n’arrivent nulle part ; la vie est censée être vécue comme une aventure, pas comme une souris frileuse dans son trou.

Il est normal d’échouer, et même, c’est le secret de la réussite ; le succès vient de bonnes décisions, lesquelles viennent de notre expérience, laquelle vient de nos mauvaises décisions ! Et tout aventurier doit affronter l’incompréhension des siens ou du public (les battants étant ceux qui s’en fichent et continuent d’avancer vers leurs buts).

Donc, demandez-vous ce qui prime chez vous : le désir de réussir ou la crainte de rater.

8. manque de pouvoir de décision net :

Il est prouvé que les battants sont capables de prendre rapidement des décisions et les modifient avec lenteur. Ceux qui ne peuvent trancher ou sont lents à se décider échouent  – entre indécision et procrastination, il y a peu de différence…

9. manque de concentration :

Si vous vous dispersez, vous ne pourrez vous concentrer sur l’important ; votre grand objectif. Donc, accrochez-y votre attention, et coupez les activités annexes et non-importantes.

10. manque d’enthousiasme :

Si ce que vous faites ne vous enthousiasme pas, vous ne pourrez convaincre les autres que vous proposez quelque chose de passionnant et en plus, vous-même ne croirez pas à votre succès. Il faut développer une passion pour vos eff orts.

Conclusion : avez-vous détecté en vous-même l’une de ces pierres d’achoppement ? En ce cas, éliminez-la. Un moyen rapide de faire ceci est d’inverser le processus pensée-parole-action ; exécutez l’action pour laquelle vous voulez penser autrement, puis dites les mots correspondant à la nouvelle mentalité que vous voulez avoir, et votre esprit suivra… et alors, le processus « normal » se met en route, et cette fois, dans la direction de vos désirs !

Mais vous voulez QUOI ?

L’amour ? Le succès ? Un beau corps ? L’illumination ? Et comment voulez-vous cela ? Très fort, j’espère – car il n’y a qu’ainsi que vous obtiendrez ce que vous voulez. Un simple souhait, ou un espoir ne suffisent pas ; cela ne va pas vous pousser à vous bouger et à persévérer jusqu’à la victoire. Pour obtenir ce que l’on veut, il faut y aspirer comme un noyé désire de l’air !

Si vous n’avez pas atteint vos buts, vous devez être prêt à tout pour réussir à l’obtenir, faire tout ce que vous pouvez pour y arriver et penser sans cesse (même en mangeant, en dormant et aux toilettes) à des moyens d’obtenir plus vite ce que vous désirez. Est-ce vraiment votre cas ? Si oui, vous y arriverez – sinon, renforcez votre motivation.

Publicités

Les commentaires sont fermés.