Adoptez des croyances qui vous servent

Par défaut
Faith

(Photo credit: jeck_crow)

On ne prend pas nos décisions selon le réel, mais selon notre interprétation de ce dernier.

Donc, si vos croyances sont correctes, vos décisions (donc, vos résultats finaux) le sont aussi et, à l’inverse, si vos croyances sont fausses, vos décision seront inefficaces, et produiront des résultats non-désirés.

Si vous n’arrivez pas à activer la loi d’attraction, c’est souvent à cause de croyances limitantes ou de buts irréalistes. Dans ce cas, pour avancer, il faut se débarrasser de ce bagage-là et revenir dans la bonne direction.

Chacun de vos actes, pensées ou paroles est une graine, qui produira du fruit, donc, il importe de bien les choisir – c-à-d en fonction des fruits que vous désirez récolter à la fin ! Stephen Covey l’a dit : « qui sème une pensée récolte une action, qui sème une action récolte une habitude, qui sème une habitude récolte un caractère, et qui sème un caractère récolte un destin ».

Par conséquent, si vous constatez que ce que vous faites ou dites est suivi de conséquences négatives, cessez – et si vous constatez de bons résultats, continuez comme ça !

Les croyances aussi peuvent se choisir (et même plus aisément encore que les actions). Comme exercice, observez un domaine frustrant, insatisfaisant de votre vie ; un domaine où vous n’arrivez à rien malgré vos efforts, et cherchez quelle croyances limitante s’y cache et vous empêche d’y obtenir ce que vous voulez.

Ceci fait, remplacez-la par une croyance plus juste, et vous verrez que ça ira tout seul (car tout part de l’esprit, donc des croyances) !  Car une croyance nouvelle produit naturellement des actions nouvelles et donc, de nouveaux  résultats.

Bien sûr, ça déstabilise, de changer de croyance, donc, pour être certain de choisir les bonnes, on peut les tester.  Si vous adoptez une croyance (basez-vous sur un mix d’intellect, d’intuition et de conseils d’autrui), regardez ses résultats car « c’est au fruit qu’on connaît l’arbre » ! Donc, si elle produit de bons résultats (plus de satisfactions et de réalisations), gardez-la. Sinon, remplacez-la par une croyance plus adaptée.

Une autre croyance peut rendre votre style de vie, votre travail, votre compagne (ou compagnon) actuel incompatible, et vous devrez alors – c’est ceci qui en effraye  beaucoup – l’éliminer de votre vie, car cela ne vous convient pas…mais ça en vaut la peine ; votre vie devient tellement plus épanouissante !

Pour trouver de nouvelles croyances positives, voici comment faire :

– Cherchez d’abord en vous-même ; sur un carnet, notez un de vos objectifs, puis, les croyances que vous avez qui pourraient en empêcher la réalisation. Puis, examinez ces croyances, et remplacez-les par des croyances positives.

Si par ex, vous voulez mincir, mais croyez que les aliments sains goûtent mauvais, écrivez « les aliments sains sont délicieux ».

– Cherchez aussi à l’extérieur ; trouvez ceux qui possèdent ce que vous voulez, et opposez leurs croyances aux vôtres, pour voir ce que vous devriez croire. Lisez des livres ou des articles où des experts dans le domaine qui vous intéresse, donnent leurs méthodes.

Pour installer de nouvelles croyances, vous devez – par des visualisations ou des affirmations accompagnées d’émotions fortes – vous immerger dans celles-ci en sorte que votre inconscient finisse par l’estimer vrai et l’intégrer à votre esprit.

(voir page suivante « exercice de changement de croyances »).

Mais soyez patient(e) ; sachez que ça ne se fait pas du jour au lendemain – ça prend des semaines ou même des mois (selon votre résistance intérieure).

Quand la nouvelle croyance s’est intégrée à votre mentalité, vous le savez, parce que vous commencez à agir d’après elle et que ça vous semble tout simple. Mais pour arriver là, il faut vous entraîner et y aller petit à petit ; par ex, vous introduisez un, puis plusieurs aliments sains dans votre alimentation – et vous y allez à votre rythme, pour ne pas vous en dégoûter.

Lorsque vous vivrez en poursuivant vos propres buts, vous deviendrez différent des autres ; les « moutons  » ; le conditionnement social étant très limitant, ce n’est pas en étant, pensant et agissant comme eux que vous atteindrez le bonheur. Des résultats exceptionnels exigent des croyances peu ordinaires !

Votre vie a pris un certain « tour » que vous n’avez pas pu décider, mais vous pouvez à présent vous modeler une autre vie, une que vous avez choisie.  L’ennui, c’est que votre « navire » suit de lui-même une certaine route et pour le faire changer de direction, il faut vraiment décider de changer et d’agir différemment.

Comme, sur un bateau, les matelots agissent, mais seulement après avoir reçu les instructions du capitaine, vous ne pourrez agir autrement qu’après que le «capitaine » (votre cerveau), donnera des ordres différents.

Il faut donc en 1er lieu changer de mentalité pour – ensuite – pouvoir faire d’une autre façon.  Pensez que toutes ces choses qui nous entourent (maisons, routes, voitures, télévision, etcetera…) sont parties d’une idée dans la tête de quelqu’un. Tous ces objets qui existent ont pour base la pensée. Donc, je ne peux rien faire – et vous, rien atteindre – si vous n’acceptez pas l’idée de changer certaines de vos façons de penser  – pour pouvoir changer vos façons d’agir et de réagir dans le monde qui vous entoure.

C’est un peu angoissant, car l’inconnu fait peur, mais ça vaut le coup, car ça vous rapportera des choses positives en retour.

Mais, même ainsi, c’est pas si simple car toute décision, même la plus « pensée » possible, possède toujours une base émotionnelle. Donc, il faut d’abord évacuer ses sentiments négatifs avant de passer aux conseils pratiques.  Et comme tout est vibration dans l’Univers, il faut émettre des vibrations positives pour attirer à soi des expériences positives.

En situation inconfortable, l’homme ressent un besoin de changement.  L’ennui, c’est que, sous le stress, l’humain tend à faire plus de la même chose, ce qui est inefficace ; il faut faire autre chose, pour obtenir un résultat différent !

Ca nous arrange bien d’imaginer que le problème passera tout seul ou qu’un autre le résoudra pour nous, mais c’est faux : il faut retrousser ses manches et faire évoluer la situation dans le bon sens. Parfois, un comportement incorrect vous donne beaucoup d’énergie (la colère, par exemple ou la rancune); dans ce cas, il sera dur de l’abandonner.

Il faut toujours se souvenir que ce n’est pas votre faute si vous agissez comme vous le faites, mais à ce mélange unique et personnel de caractère (inné, génétiquement déterminé) et d’expériences de vie.

Vous avez certainement choisi ce comportement pour vous sauver, pour survivre – et ça a marché : vous avez survécu – ou vous ne savez pas faire autrement (votre image de soi et vos habitudes sont maintenant bien ancrées), ou vous avez déduit que cette façon de faire était la plus efficace vu la situation. Bref, on a finalement peu le choix, en ce qui concerne notre comportement.  Mais avec des bons conseils, une prise de conscience et de la motivation, on peut s’améliorer.

Vous avez intérêt à devenir plus autonome, à vous libérer d’automatismes qui vous nuisent et de la crainte de l’opinion d’autrui (généralement mal informé), pour suivre votre propre voie, pour votre bien et celui de vos proches.

Aussi, prenez  du recul, de la hauteur, pour voir plus large, d’où  l’utilité de mes quelques conseils pratiques.

Des techniques comme la visualisation, la méditation ou l’ancrage de ressources, par exemple, vous permettront d’être plus à l’aise et plus efficaces pour atteindre vos buts et à avoir plus de confiance en vous pour y arriver.

Publicités

À propos de bonheuretamour

intérêts : développement personnel, photo, peinture, spiritualité, neurosciences, relations, alimentation saine, Histoire. films préférés : Love actually, Un jour sans fin, Avatar livres préférés : la petite Fadette, la Prière aux étoiles, le Pouvoir du moment présent animal préféré : le blaireau de miel

Les commentaires sont fermés.